6 comportements qui influencent votre poids sur la balance

Quelles sont les meilleures conditions pour se peser ?

La première étape, et sûrement la plus importante, reste de ne pas monter sur la balance tous les jours. L’idéal reste de décider d’un matin dans la semaine.

C’est du bon sens : évitez de vous peser après un repas. Dès le réveil, dirigez vous aux toilettes et restez à jeun pour connaître votre poids réel.

Si ce conseil peut sembler tordu, ne négligez pas l’importance d’utiliser la même balance. Le poids a tendance a fluctuer en fonctions des machines utilisées.

Finalement, évitez d’arrondir le chiffre avec vos vêtements : montez sur votre balance complètement nu ou en sous-vêtements.

Comment interpréter son poids ?

Le numéro sur la balance n’indique ni l’atteinte, ni l’échec des objectifs que vous vous étiez fixés. Votre balance prend en considération votre corps dans son ensemble. Entre la masse grasse, la masse musculaire, vos organes, la teneur en eau, le sang ou encore vos os, une prise de poids ne signifie pas forcément que la part de graisse a augmenté.

De même, après une reprise sportive, une augmentation de poids sur la balance ne signifie pas à tous les coups une prise de masse musculaire. Si l’équilibre alimentaire ne suit pas, cette augmentation peut s’expliquer par un taux d’eau ou de gras plus élevé.

À lire aussi :

Se peser après un repas © Getty Images/Westend61
Manquer de sommeil © Getty Images/Tetra images RF
Se peser à des heures variées © Getty Images
Etre trop stressé © Getty Images/Tetra images RF
Se peser sans se dévêtir © Getty Images/Tetra images RF
Se peser tous les jours © Getty Images/EyeEm
Menu