9 recettes légères avec de la rhubarbe

Originaire d’Asie, la rhubarbe est un légume-tige que l’on consomme comme un fruit. Elle arrive au printemps sur les étals de marché et reste de saison jusqu’en juillet. Profitez-en, c’est la pleine saison !

On la distingue par sa tige rouge et épaisse et ses larges feuilles triangulaires. Attention, en revanche, ses feuilles ne sont pas comestibles. Elles sont même toxiques du fait de leur forte concentration en acide oxalique. Quand vous la préparez, veillez à toujours bien éplucher les tiges pour en retirer tous les fils, comme pour les blettes.

La caractéristique principale de la rhubarbe, c’est sa chair acidulée qui surprend et attise les papilles. C’est pourquoi on préfère souvent l’associer à un autre aliment pour atténuer son acidité. L’amande, la fraise, la poire et les pommes sont ceux avec lesquels elle se marie le mieux.

On la consomme généralement cuite plutôt que crue. Une fois cuite, la chair devient fondante et elle permet de confectionner bon nombre de desserts gourmands : tarte, crumble, compote…

Si vous voulez surprendre vos convives, la rhubarbe peut aussi se manger en accompagnement de plats salés avec de la viande blanche ou du poisson.

Et si jamais vous essayez de la consommer crue, vous devrez au préalable la faire macérer dans du sucre.

Comment se conserve la rhubarbe ? 

La rhubarbe se conserve mieux en tiges entières et enveloppée dans un linge humide. Ainsi, elle se garde 5 jours au réfrigérateur.

Si elle est coupée, conservez-la dans une boite en plastique avec un linge pour la couvrir. Elle se gardera alors 3 jours au frais.

Les bienfaits de la rhubarbe

Composée à 94 % d’eau, la rhubarbe est peu calorique. Toutefois, son acidité nécessite de la consommer la plupart du temps avec du sucre ce qui fait augmenter son apport calorique.

Néanmoins, on lui confère de nombreuses vertus pour le corps puisqu’elle contient des minéraux, des vitamines (C, B et K) et des antioxydants. Elle permet ainsi de renforcer le système immunitaire.

Riche en fibres, la rhubarbe stimule aussi le transit intestinal et possède même des propriétés laxatives.

Elle permettrait également d’abaisser le taux de cholestérol dans le sang et de limiter les risques de maladies cardiovasculaires.

Enfin, sachez que le fait de la consommer cuite ne lui enlève en rien ses propriétés.

A lire aussi :

10 desserts légers aux fruits
18 recettes antifatigue avec des kiwis
Batch cooking : 12 recettes pour vous lancer !

Panna Cotta à la rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Eau de rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Gâteau à la rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Tarte à la rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Soupe froide rhubarbe-fraises © Getty Images/iStockphoto

Crumble pommes-rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Confiture de rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Compote à la rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Clafoutis à la rhubarbe © Getty Images/iStockphoto

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu