Aperçu général relatif aux addictions (1/3)

Les dépendances sont des compulsions qui poussent à consommer des produits, comme des drogues ou de la nourriture, à l’excès.
Les dépendances sont dangereuses pour les personnes qui en souffrent et causent de la douleur et de la souffrance aux membres de la famille. Les symptômes de la dépendance sont les suivants : problèmes financiers, absentéisme et problèmes de santé.

Qu’est-ce que la dépendance ?

La dépendance est une maladie chronique (qui dure toute la vie). Les personnes qui souffrent d’une dépendance ont un besoin incontrôlable de consommer des substances dangereuses ou de s’adonner à des activités dangereuses en dépit des conséquences négatives qu’elles peuvent avoir sur leur vie. Elles sont physiquement ou mentalement incapables de s’arrêter, même lorsqu’elles essaient de le faire.

Sans traitement, la dépendance peut nuire aux relations, causer des problèmes au travail et entraîner des problèmes financiers et juridiques. La consommation excessive de drogues et d’alcool peut entraîner toute une série de problèmes de santé graves, voire mortels. Le traitement de la dépendance comprend la réadaptation, la thérapie et les médicaments.

La dépendance est-elle fréquente ?

La dépendance est malheureusement très courante. Un trouble lié à l’utilisation de substances fait souvent référence à des substances qui augmentent de manière non naturelle les niveaux de dopamine dans la voie de la récompense. Ces substances comprennent les analgésiques sur ordonnance, les substances illicites, la nicotine ou l’alcool (alcoolisme). La toxicomanie est la forme la plus connue de dépendance, mais les gens peuvent également souffrir de dépendances comportementales, notamment les suivantes :

  • Faire de l’exercice ou suivre un régime ;
  • Manger;
  • Les jeux de hazard;
  • Vol à l’étalage ou autres comportements à risque ;
  • Avoir des relations sexuelles ou regarder de la pornographie ;
  • Faire du shopping ;
  • Les jeux vidéo et Internet.

Qui est susceptible de devenir dépendant ?

Tout le monde peut souffrir d’un trouble lié à la consommation de substances, mais les personnes ayant des antécédents familiaux de toxicomanie sont plus exposées. Les personnes souffrant de troubles mentaux, comme la dépression ou le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), sont également plus susceptibles de souffrir de troubles comorbides liés à la consommation de substances. Il convient de noter que les gays, les lesbiennes, les bisexuels et les transsexuels sont également susceptibles de souffrir de troubles liés à la consommation de substances, car ils connaissent beaucoup plus de problèmes psychiatriques que la population hétérosexuelle. Ces problèmes sont dus à des facteurs tels que la discrimination et les problèmes de dynamique familiale.

Symptômes et causes

Quels sont les symptômes de la dépendance ?

Les symptômes de la dépendance varient d’une personne à l’autre. Certaines personnes dépendantes fonctionnent bien dans la vie quotidienne. Elles cachent leurs activités ou leur consommation de substances aux autres. D’autres personnes présentent des symptômes graves, notamment :

  • L’incapacité d’arrêter de consommer : Les personnes peuvent consommer une substance ou adopter un comportement addictif nocif même si elles veulent arrêter. Elles peuvent avoir essayé à plusieurs reprises de réduire ou d’arrêter leur consommation, mais n’y parviennent pas.
  • Augmentation de la tolérance : Avec le temps, elles peuvent avoir besoin de plus d’alcool, de drogues ou de nicotine pour ressentir les mêmes effets euphoriques qu’auparavant. Ils peuvent également avoir besoin de continuer à consommer la même quantité pour faire face aux retraits physiologiques et psychologiques qu’ils peuvent ressentir lors de l’arrêt ou même de la réduction de la consommation de substances. Cela est dû au fait que leur corps a développé une tolérance aux substances.

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu