La France à la traine pour adopter le cloud

L’étude Cloud Radar 2021 publiée par Infosys révèle que les entreprises utilisant les technologies cloud peuvent réellement augmenter revenus et bénéfices. L’enquête auprès de plus de 2 500 responsables commerciaux et informatiques a permis d’analyser les progrès, les performances, les objectifs et la rentabilité du cloud dans divers pays du monde, dont la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. L’enquête montre que les entreprises des régions étudiées génèrent jusqu’à 414 milliards de dollars de bénéfices nets supplémentaires par an si elles ont migré efficacement vers le cloud !

Toutefois, au moins 60% de leurs systèmes informatiques doivent être hébergés sur le cloud pour commencer à en bénéficier. A ce jour, peu d’entreprises ont atteint ce seuil. Près de la moitié des systèmes informatiques des répondants sont hébergés dans le cloud, mais les entreprises françaises sont en retard, comme celles du Royaume-Uni et de l’Allemagne. En moyenne, seulement 38% des systèmes des entreprises françaises sont hébergés dans le cloud, tandis que les entreprises allemandes et anglaises atteignent respectivement seulement 36% et 41% en 2020.

Les défis liés à la pandémie de Covid-19 ont représenté des obstacles importants pour les entreprises qui tardent à adopter le cloud et ses performances. Au cours de la pandémie, l’enquête montre que les entreprises européennes ont fait du maintien de leur activité une priorité, en mettant davantage l’accent sur des objectifs cloud défensifs tels que l’accessibilité, la résilience, la sécurité et la gestion des coûts. 

En revanche, de nombreuses entreprises aux États-Unis, déjà bien avancées dans leur parcours d’adoption du cloud, ont pu se concentrer sur le développement et la croissance. Au cours de l’année à venir, les entreprises européennes envisagent de déployer à nouveau des efforts progressifs et axés sur la croissance en matière de cloud, mais elles ont pris un retard considérable pendant cette période.

Plusieurs domaines d’amélioration pour les entreprises françaises

L’enquête Cloud Radar a évalué les entreprises sur la base d’une série d’indicateurs de performances commerciales liés au cloud. Le constat est clair : les entreprises les plus performantes ont tendance à utiliser une plus grande diversité de fournisseurs de services cloud. Ainsi, elles trouvent le fournisseur de services et le système les mieux adaptés à leurs charges de travail. Il s’agit là d’un autre domaine d’amélioration concernant les entreprises françaises : dans la mesure où 58 % des entreprises les plus performantes de l’enquête utilisent au moins trois fournisseurs de cloud, contre 44 % pour la France (versus 50 % pour les répondants au Royaume-Uni et 48 % pour l’Allemagne).

En plus d’avoir recours à davantage de fournisseurs de services cloud, les entreprises les plus performantes ont adopté le cloud et pris des décisions pour organiser les charges de travail. Alors que les technologies dans le cloud des entreprises les plus performantes représentent en moyenne 50 %, celles des entreprises européennes représentent en moyenne 39 %. (38 % en France).

Le Cloud hybride, choisi par les entreprises les plus performantes

En ce qui concerne la sélection du cloud, les entreprises les plus performantes adoptent généralement un modèle de cloud hybride, à savoir une combinaison de cloud public et privé, pour leurs charges de travail. L’enquête a montré que les toutes meilleures entreprises utilisent le cloud hybride 36 % du temps. En comparaison, les entreprises françaises n’ont utilisé le cloud hybride que moins de 30% du temps.

L’IA aide les entreprises à prendre des décisions basées sur les données, mais elle nécessite une puissance de calcul considérable. Les entreprises doivent systématiquement passer au cloud pour exploiter la puissance de l’IA. Les entreprises dont plus de 80% des systèmes sont dans le cloud ont démontré une plus grande capacité à créer de la valeur à partir de l’IA et du cloud.

Bien qu’elles soient généralement en retard par rapport aux autres, les entreprises européennes souhaitent développer massivement leur recours au cloud d’ici 2022. Les entreprises basées en France ont pour objectif d’avoir plus de 52% de leurs systèmes informatiques dans le cloud d’ici deux ans. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont des ambitions similaires, avec un objectif visant à faire migrer au moins 54% et 48% de leurs systèmes informatiques vers le cloud d’ici 2022. Dans le même temps, elles envisagent d’utiliser le cloud pour progresser et atteindre des objectifs offensifs, notamment en accélérant le déploiement, en développant les capacités numériques et en améliorant l’évolutivité.

D’après le comportement des entreprises les plus performantes, une adoption plus poussée du cloud et la poursuite de ces objectifs devraient stimuler les performances dans le cloud et permettre une progression vers une utilisation du cloud comme outil de travail pour développer les bénéfices.

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu