Les bénéfices de la géolocalisation pour les flottes d’entreprise

Toujours sur le terrain, livreurs, installateurs, techniciens et commerciaux ont beaucoup plus à gagner de la géolocalisation qu’ils ne l’imaginent. L’entreprise dans sa globalité aussi, tout dépend de la manière dont elle l’intègre dans ses processus et dans sa chaîne applicative.

Par définition, la géolocalisation consiste à localiser un objet, un véhicule ou une personne sur une carte à partir de ses coordonnées géographiques récupérées par GPS ou via les réseaux de téléphonie mobile. A titre personnel, les consommateurs ont aujourd’hui bien compris tous les bénéfices de cette technologie pour s’orienter plus facilement, suivre la progression d’un chauffeur de VTC ou d’un livreur ou encore rechercher des points d’intérêt à proximité d’une adresse. Dans le monde de l’entreprise, la géolocalisation a connu des débuts un peu cahoteux, jugée dans la majorité des cas à tort comme un outil de flicage des employés. Dans la réalité, son utilisation est aujourd’hui très encadrée, et offre de nombreux bénéfices tangibles non seulement pour l’entreprise, les collaborateurs sur le terrain mais aussi les consommateurs. 

En équipant leurs équipes d’applications métiers utilisant les données de géolocalisation en temps réel, les professionnels améliorent non seulement le suivi global de leur activité et leur sécurité, mais aussi les moyens dont ils disposent pour organiser leur temps et mener leurs missions de terrain plus efficacement.

Plus de sécurité lors des déplacements et interventions

Quel que soit le métier, quand on passe beaucoup de temps sur la route, on n’est jamais totalement à l’abri d’une panne, d’un incident ou d’un accident. Être géolocalisable, par son smartphone ou par un système embarqué dans le véhicule, permet à l’entreprise de savoir exactement où se trouve son collaborateur en difficulté et, s’il n’est pas en capacité de le faire lui-même, de déclencher plus rapidement l’intervention d’un dépanneur ou des secours en leur communiquant des coordonnées géographiques précises.

Autre problème de sécurité, en cas de vol du véhicule, celui-ci sera d’autant plus facile à retrouver qu’il sera pourvu d’un boîtier de géolocalisation – raison pour laquelle les gestionnaires de flotte d’entreprise tendent à généraliser ce type d’équipement, d’ailleurs exigé par certaines compagnies d’assurance. Cela ne résout pas le problème des vols de véhicules de livraison remplis de colis, ni les agressions dont peuvent être victimes les chauffeurs-livreurs. C’est pourquoi il est plus prudent d’équiper également ces derniers d’une application à partir de laquelle ils peuvent facilement envoyer un SOS tout en étant géolocalisés.

Un suivi non-intrusif

On le sait, les outils de gestion de tournées utilisant la géolocalisation en temps réel sont souvent perçus par les salariés comme des outils de contrôle, parfois à la limite du respect de la confidentialité des données personnelles. Mise en œuvre dans le strict respect des règles qui l’encadrent (CNIL, RGPD, etc.), cette technologie permet pourtant aux managers de suivre l’activité de leurs collaborateurs sur le terrain de manière moins intrusive qu’en les appelants à tout bout de champ pour savoir où ils sont ou en exigeant d’eux qu’ils appellent l’entreprise à l’issue de chaque visite ou intervention. L’envoi automatique d’une notification lorsque le technicien reprend la route ou lorsqu’il clôture une intervention dans son application métier est à la fois plus rapide et moins contraignante.

Les managers opérationnels ayant autre chose à faire que suivre minute par minute les déplacements de leurs équipes pour s’assurer qu’elles sont bien là où elles doivent être, ils peuvent recevoir en temps réel uniquement les notifications qui attestent un retard significatif par rapport au planning initial et qui peuvent avoir des conséquences sur les autres rendez-vous planifiés. Les clients concernés peuvent alors être prévenus par l’entreprise – par un appel ou un SMS – du retard ou, le cas échéant, du report de l’intervention. Cela évite aux techniciens, aux livreurs et aux commerciaux, d’une part, de perdre du temps en cherchant eux-mêmes à contacter les clients et d’autre part, de prendre des risques inutiles sur la route en essayant de combler leur retard

Une plus grande réactivité face aux urgences

Le suivi en continu des équipes sur le terrain renforce la capacité de l’entreprise à prendre en charge les urgences de ses clients, en perturbant le moins possible les plans de tournées établis. Si les véhicules ou les techniciens en service sont géolocalisés, il devient plus aisé de repérer sur la carte l’équipe qui peut arriver chez le client dans les meilleurs délais – en tenant compte non seulement de la distance, mais aussi des conditions de circulation et de critères supplémentaires tels que les compétences des techniciens, la présence de l’outillage nécessaire à bord du véhicule et la durée prévue de l’intervention en cours. Tous les clients de l’entreprise étant géolocalisés, l’équipe chargée des tournées se verra conseiller le meilleur itinéraire pour arriver au plus vite chez le client depuis l’endroit où elle se trouve.

Des plans de tournées plus réalistes

L’analyse régulière des données de géolocalisation remontées par les applications métiers mobiles permet dans un deuxième temps aux équipes en charge de la planification, d’affiner les paramètres de calcul des tournées. La comparaison entre les tournées planifiées et celles qui ont été effectivement réalisées leur permettra d’identifier des difficultés récurrentes dues, par exemple, à une sous-évaluation de certains temps de parcours à certaines heures de la journée pour cause d’embouteillage. Connaissant le temps de trajet entre deux lieux d’intervention, l’heure d’arrivée et de départ de l’équipe sur chaque site ainsi que les types d’intervention réalisés, les planificateurs pourront également revoir à la hausse ou à la baisse la durée théorique de chaque catégorie d’intervention ou de visite. Les tournées calculées avec ces nouveaux paramètres tiendront mieux compte des contraintes opérationnelles que les précédentes et permettront de fournir aux équipes de terrain des plannings réalistes, minimisant les temps de trajet et qui tiennent véritablement compte des temps d’intervention évitant ainsi les retards et les longues journées de travail.

Les bénéfices peuvent se mesurer avec les résultats obtenus mais également, avec des conditions d’organisation de travail améliorées pour les utilisateurs. L’atteinte de ces résultats ne peut être obtenue qu’avec des outils d’optimisation et de terrain qui communiquent bien entre eux, capables d’utiliser les données de géolocalisation aussi bien en temps réel, pour des ajustements au fil de l’eau, qu’en différé dans une logique d’amélioration continue.

Menu