Que peut-on qualifier de douleur chronique ? (2/2)

Pour soulager la douleur chronique, les prestataires de soins de santé essaient d’abord d’identifier et de traiter la cause. Mais parfois, ils ne parviennent pas à trouver la source. Dans ce cas, ils se tournent vers le traitement, ou la gestion, de la douleur.

Les prestataires de soins de santé traitent la douleur chronique de différentes manières. L’approche dépend du type de douleur, de sa cause (si elle est connue) et d’autres facteurs qui varient d’une personne à l’autre. Les meilleurs plans de traitement font appel à diverses stratégies – médicaments, changements de mode de vie et thérapies.

Quels médicaments peuvent traiter la douleur chronique ?

Votre prestataire de soins peut vous recommander certains médicaments pour soulager la douleur chronique :

  • Les anticonvulsivants (médicaments qui préviennent les crises) pour les douleurs nerveuses.
  • Antidépresseurs tels que les antidépresseurs tricycliques.
  • Corticostéroïdes.
  • Relaxants musculaires.
  • Opioïdes (narcotiques), qui peuvent créer une dépendance et doivent être utilisés avec précaution.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou l’acétaminophène.
  • Les produits topiques (appliqués sur la peau) qui contiennent des analgésiques ou des ingrédients qui créent une chaleur ou un froid apaisant.
  • Sédatifs pour lutter contre l’anxiété ou l’insomnie.

La thérapie peut-elle aider à soulager la douleur chronique ?

Certaines thérapies peuvent également vous aider à gérer la douleur chronique :

  • La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : Cette méthode de conseil vous aide à penser différemment à la douleur et vous enseigne des moyens d’y faire face.
  • Counseling : La thérapie par la parole peut vous aider à gérer la douleur chronique, en particulier la douleur psychogène.
  • Ergothérapie : Les activités vous apprennent à effectuer différemment les tâches quotidiennes pour atténuer la douleur ou éviter les blessures.
  • Physiothérapie : Des exercices permettent d’étirer et de renforcer votre corps.

Quels sont les traitements alternatifs disponibles pour la douleur chronique ?

Il a également été démontré que certains changements de mode de vie et certains types de médecine alternative pouvaient soulager la douleur chronique au fil du temps :

  • L’acupuncture, qui utilise de petits besoins placés dans le corps.
  • L’aromathérapie, qui utilise des plantes écrasées.
  • Le biofeedback, qui vous apprend à modifier la façon dont votre corps fonctionne, en influençant des éléments tels que le rythme cardiaque, la respiration et la tension musculaire.
  • L’exercice physique, comme la marche, la natation, le yoga et le tai-chi.
  • L’hypnothérapie, ou hypnose.
  • La formation à la pleine conscience, qui vous apprend à vous calmer.
  • La thérapie par la musique, l’art ou les animaux de compagnie.
  • Le reiki ou Healing Touch™, avec un thérapeute qui utilise le toucher pour modifier les champs d’énergie dans votre corps.
  • Les techniques de relaxation, comme le massage, la méditation et l’imagerie guidée.
  • La réduction du stress.

Quels autres traitements médicaux sont disponibles ?

Votre prestataire de soins peut également essayer :

  • La stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS) délivre de petites décharges à travers des patchs sur la peau. Les impulsions électriques peuvent soulager la douleur.
  • Les blocs nerveux injectent un anesthésique près du site de la douleur pour réduire la sensation dans cette zone.

Existe-t-il un traitement curatif de la douleur chronique ?

Il n’existe pas de remède à la douleur chronique, si ce n’est l’identification et le traitement de sa cause. Par exemple, le traitement de l’arthrite peut parfois faire disparaître les douleurs articulaires.

Mais de nombreuses personnes souffrant de douleur chronique n’en connaissent pas la cause et ne peuvent pas trouver de remède. Elles utilisent une combinaison de médicaments, de thérapies et de changements de mode de vie pour atténuer la douleur.

Peut-on prévenir la douleur chronique ?

Il est possible de prévenir certaines affections à l’origine de la douleur chronique. Par exemple, vous pouvez arrêter de fumer pour réduire votre risque de cancer du poumon. Mais rien n’a été prouvé pour prévenir la douleur chronique de manière plus générale.

Quelles sont les perspectives pour les personnes souffrant de douleur chronique ?

La douleur chronique ne disparaît généralement pas, mais vous pouvez la gérer en combinant des stratégies qui vous conviennent.

Les chercheurs continuent d’étudier les troubles de la douleur. Les progrès des neurosciences et une meilleure compréhension du corps humain devraient conduire à des traitements plus efficaces.

Comment puis-je faire face à la douleur chronique ?

En plus de prendre des médicaments, de suivre une thérapie et de modifier votre mode de vie, prenez bien soin de vous :

  • Évitez de fumer.
  • N’essayez pas d’en faire trop. Créez un programme quotidien qui comprend quelques priorités et du temps pour se reposer et prendre soin de soi.
  • Ayez une alimentation saine.
  • Faites régulièrement de l’exercice.
  • Dormez suffisamment.
  • Joignez-vous à un groupe de soutien pour la douleur chronique afin d’apprendre d’autres personnes souffrant de conditions similaires.
  • Limitez la consommation d’alcool, qui peut causer davantage de problèmes de sommeil et de douleur.
  • Pensez de façon positive.
  • Essayez des techniques de relaxation, comme la respiration profonde et la méditation.

Quelles questions dois-je poser à mon prestataire de soins ?

Pensez à demander à votre prestataire de soins :

  • Quelle est la cause de ma douleur ?
  • Va-t-elle disparaître ? Si non, pourquoi ?
  • Quels types de médicaments puis-je prendre ? Quels sont leurs effets secondaires ?
  • Dois-je essayer une thérapie ?
  • L’exercice physique est-il sans danger ?
  • Que puis-je faire d’autre pour soulager ma douleur chronique ?
  • Dois-je vous appeler si la douleur s’aggrave ?

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu