Qu’est-ce que le trouble obsessionnel-compulsif ?

 

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) est un trouble dans lequel les personnes ont des pensées, des idées ou des sensations récurrentes et non désirées (obsessions) qui les poussent à faire quelque chose de façon répétitive (compulsions). Ces comportements répétitifs, comme se laver les mains, vérifier des objets ou nettoyer, peuvent perturber considérablement les activités quotidiennes et les interactions sociales d’une personne.

De nombreuses personnes sans TOC ont des pensées pénibles ou des comportements répétitifs. Cependant, ces pensées et ces comportements ne perturbent généralement pas la vie quotidienne. Chez les personnes atteintes de TOC, les pensées sont persistantes et les comportements sont rigides. Le fait de ne pas exécuter ces comportements provoque généralement une grande détresse. De nombreuses personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif savent ou soupçonnent que leurs obsessions ne sont pas réalistes ; d’autres peuvent penser qu’elles pourraient être vraies (ce que l’on appelle l’intuition limitée). Même si elles savent que leurs obsessions ne sont pas réalistes, les personnes atteintes d’un TOC ont des difficultés à se détacher des pensées obsessionnelles ou à arrêter les actions compulsives.

Un diagnostic de TOC requiert la présence d’obsessions et/ou de compulsions qui prennent beaucoup de temps (plus d’une heure par jour), provoquent une détresse importante et altèrent le fonctionnement professionnel ou social. Le TOC touche 2 à 3 % des personnes aux États-Unis et, chez les adultes, les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes à en souffrir. Le TOC commence souvent dans l’enfance, l’adolescence ou au début de l’âge adulte ; l’âge moyen d’apparition des symptômes est de 19 ans.

Obsessions

Les obsessions sont des pensées, des impulsions ou des images récurrentes et persistantes qui provoquent des émotions pénibles comme l’anxiété ou le dégoût. De nombreuses personnes atteintes de TOC reconnaissent que ces pensées, impulsions ou images sont le produit de leur esprit et qu’elles sont excessives ou déraisonnables. Cependant, la détresse causée par ces pensées intrusives ne peut être résolue par la logique ou le raisonnement. La plupart des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif tentent de soulager la détresse causée par les obsessions en recourant à des compulsions, en ignorant ou en supprimant les obsessions, ou en se distrayant avec d’autres activités.

Obsessions typiques :

  • o Peur d’être contaminé par les gens ou l’environnement
  • o Pensées ou images sexuelles dérangeantes
  • o Peur de débiter des obscénités ou des insultes
  • o Préoccupation extrême pour l’ordre, la symétrie ou la précision
  • o Pensées intrusives récurrentes de sons, d’images, de mots ou de chiffres
  • o Peur de perdre ou de jeter quelque chose d’important.

Compulsions

Les compulsions sont des comportements ou des actes mentaux répétitifs qu’une personne se sent poussée à accomplir en réponse à une obsession. Les comportements empêchent ou réduisent généralement la détresse de la personne liée à l’obsession. Les compulsions peuvent être des réponses excessives directement liées à l’obsession (par exemple, se laver les mains de manière excessive par peur de la contamination) ou des actions sans aucun rapport avec l’obsession. Dans les cas les plus graves, une répétition constante de rituels peut occuper la journée, rendant impossible une routine normale.

Compulsions typiques :

  • o Lavage des mains, douche, brossage des dents ou toilette excessifs ou ritualisés.
  • o Nettoyage répété d’objets domestiques
  • o Ordonner ou arranger les choses d’une manière particulière
  • o Vérification répétée des serrures, des interrupteurs ou des appareils électroménagers.
  • Chercher constamment à être approuvé ou rassuré
  • o Compter de façon répétée jusqu’à un certain nombre

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).