Un tiers des parents n’ont jamais discuté du deuil avec leur enfant

Une étude publiée à l’occasion de la Semaine de sensibilisation au deuil révèle que de nombreux parents n’ont jamais parlé du deuil avec leurs enfants et ne se sentent pas à l’aise pour le faire.

Parler de la mort n’est jamais facile. Si nous sommes nombreux à reconnaître les avantages de parler avec d’autres personnes pour surmonter notre propre chagrin dans le cadre du processus de deuil, une nouvelle étude révèle que nous ne transmettons peut-être pas cette habitude à nos enfants.

Des recherches menées par Project Eileen, une organisation caritative qui aide les jeunes à aborder le sujet de la mort pour renforcer leur résilience et leur santé mentale, ont révélé que plus d’un tiers des parents britanniques n’ont jamais parlé de la mort, du deuil ou du chagrin avec leurs enfants. En outre, 21 % des parents disent qu’ils ne se sentiraient pas à l’aise pour le faire.

Les parents espèrent que les écoles pourront jouer un rôle plus important dans ce processus. Moins d’un tiers (29 %) pensent que les écoles préparent suffisamment les jeunes aux grands événements de la vie tels que la mort et le deuil. Plus de la moitié (53 %) pensent que la mort et le deuil devraient être inclus dans le programme scolaire.

Mais comment entamer la conversation ?

Le deuil et le chagrin chez l’enfant

Chaque année, plus de 41 000 enfants vivent un deuil. Rencontrer le deuil pour la première fois peut être un moment de confusion et de détresse qui est bouleversant à tout âge. Aider les enfants à gérer leurs sentiments et à comprendre ce qui s’est passé peut sembler impossible, mais c’est une partie importante du processus.

Mais comment savoir ce qu’il faut partager avec eux ? Comme l’explique Counselling Directory, de nombreux facteurs peuvent jouer un rôle, notamment l’âge de l’enfant, sa relation avec la personne décédée, les circonstances entourant le décès, ainsi que la façon dont sa famille exprime naturellement ses sentiments et communique entre elle. Leur propre niveau de résilience naturelle peut également avoir un impact important.

La résilience émotionnelle est essentielle pour apprendre comment gérer nos sentiments et comment ils influencent notre comportement, nos sentiments et même notre façon de penser.

Vous pouvez aider votre enfant à devenir plus résilient sur le plan émotionnel de différentes manières. Écouter ce qu’il nous dit, partager avec lui des moyens sains de faire face à ses sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs, et l’encourager à partager ce qu’il ressent, tout cela peut l’aider.

Comment soutenir un enfant en deuil :

Maintenez votre routine

Bien que notre premier réflexe soit d’essayer de protéger les enfants en les tenant éloignés de l’école et des questions ou situations potentiellement dérangeantes, la normalité et le maintien de la routine peuvent parfois procurer un sentiment de stabilité et de sécurité.

Demandez de l’aide

Il existe un certain nombre d’organisations caritatives spécialisées dans le deuil des enfants, qui peuvent proposer des lignes d’assistance, orienter vers d’autres ressources ou même offrir quelqu’un à qui parler.

Accéder à des ressources gratuites

Il existe de nombreuses ressources gratuites en ligne qui peuvent aider les enfants et les jeunes à faire face au deuil et à mieux comprendre ce qu’ils ressentent.

Des livres pour soutenir les enfants endeuillés

Partager des livres sur le deuil peut aider les enfants à explorer et à identifier ce qu’ils ressentent. Lire des livres ensemble peut aider à offrir un sentiment de réconfort à certains enfants, en soulignant qu’ils ne sont pas seuls dans leur chagrin tout en normalisant le processus de deuil. Nous vous proposons cinq livres sur le deuil pour les enfants pour vous aider à commencer.

Envisagez de consulter un thérapeute

Le conseil en deuil peut donner aux enfants la possibilité d’exprimer et d’explorer ce qu’ils ressentent dans un environnement sûr et confidentiel. Le fait de parler à quelqu’un d’autre que leur famille et leurs amis peut leur donner l’occasion de s’exprimer sans craindre de bouleverser qui que ce soit.

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu